RAVOLCA 2016

la RAVOLCA, en fait c'est quoi ?????????

Si je ne me trompe nous en sommes à la 7e édition tout de même !! La Rencontre Amicale Vol Libre en Cotes d'Armor, inventé par le CDVL22, peut avoir pas mal de définitions, d'objectifs, d'intérêts en fonction des organisateurs (l'organisation tourne d'un club à l'autre chaque année) et des participants.
Ben oui, l'idée de départ c'est que chaque club costarmorican organise à son tour un rassemblement autour du VOL LIBRE.
Le vol libre c'est  .... libre : chaque club organisateur met en avant sa vision de la chose, ses sites de pratique préférés et c'est toujours au final la météo qui a le dernier mot.

Pour cette année 2016, ce sont nos voisins de Plouézec qui s'y collent. Le RDV est fixé les 3 et 4 septembre, sur le site du millepat (plouezec) Maintenant que nous savont que c'est le point de départ de cross de plus de 160 Km (merci Sylvain) nuls doutes que le spot soit ....fumant.

Voici donc les consignes autoctones, à repecter à la lettre !

Pour le samedi soir nous faisons un barbecue sur le site, nous fournissons les barbecues et le charbon de bois et après tout le monde amène de quoi faire cuire et partager! si les conditions ne sont pas favorables nous annulerons 1 jour avant.
Le jour de la ravolca nous organiserons un concours de déguisement! Venez tous déguisés, la coupe Icare nous donne rendez vous à Plouézec!  A+ Sylvain

La RAVOLCA c'est quand :

réservez votre 3 et 4 septembre
Aller, si t'en gentil et que tu n'est pas un pilote/rider/cerf-voliste/boomerang-man des cotes d'armor, on veut bien que tu viennes quand meme!! mais bon, ça serait quand même mieux si t'était breton ...... sinon ...... tant pis !

Revue de presse : épisode 1

L'été nous sommes souvent sollicité par les quotidiens locaux pour faire découvrir notre activité. Bénédicte s'est chargé de motiver un de ses collègue de travail, et voici l'article de Laurent Marc, du Télégramme après qu'il ai passé un peu de temps avec nous dans les airs :

Parapente. Les ailes du plaisir

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/parapente-les-ailes-du-plaisir-12-07-2016-11144563.php

1-et-2-c-est-probablement-l-un-des-plus-beaux-spots-pour-la 2990126_547x434p 1-et-2-c-est-probablement-l-un-des-plus-beaux-spots-pour-la 2990128 337x434p 1-et-2-c-est-probablement-l-un-des-plus-beaux-spots-pour-la 2990127 338x434p

Envie de prendre un peu de hauteur, de surfer sur la cime des arbres, de voir défiler le littoral sous vos pieds ? Alors tentez le parapente. À la pointe du Roselier, les Goélands d'Armor vous font oublier la terre ferme. Un vol tout en douceur. 

La pente, la falaise, le vide. Casqué, harnaché, y a plus qu'à ! Prêt pour le grand saut ? Pas vraiment. Ici on ne saute pas, on décolle, on prend de la hauteur. Bienvenue dans la communauté des parapentistes. À la pointe du Roselier, ils ont fait d'un petit bout de champ leur spot. Ici et là, des ailes posées dans l'herbe, plus loin une manche à air. Ils sont une dizaine à avoir déboulé, profitant du soleil enfin retrouvé et surtout de conditions de vent qui laissent augurer d'une belle session. Dans le groupe des passionnés qui ont déjà quelques heures de vol, des débutants qui font leurs armes et des néophytes qui ont envie de s'offrir quelques sensations. Pour eux, le régime est un peu spécial. Ce sera un vol biplace, forcément. Une sorte de baptême de l'air.

Premier plouf

Installé dans la sellette, équipement à mi-chemin entre le sac à dos et le porte-bébé géant, on ne fait qu'un avec le pilote placé dans le dos. Pour l'occasion, c'est Erwan Bradol, président des Goélands d'Armor, club trentenaire de la région briochine. L'aile est gonflée, maintenant il faut prendre de l'élan. Contrairement aux idées reçues, il ne s'agit pas de courir comme un dératé pour s'élever. Tout se fait en douceur après quelques pas de plus en plus rapides et deux ou trois foulées. Pourtant nous sommes deux. Le savoir-faire d'Erwan est à l'oeuvre. La haie de genêts défile sous les pieds, avalés les pins maritimes, le tandem prend de l'altitude. Un premier grand vol. Dans le jargon, c'est un plouf. Enfin, façon de parler. Le terme n'a rien de rassurant, d'autant que le vent est devenu capricieux. Eole joue au yoyo. Il va falloir se battre pour trouver des thermiques et des courants ascendants. Trop occupé à admirer le paysage, le passager ne se rend compte de rien.

 

 Tant mieux, la cime des pins n'est pas loin. Le pilote, lui, doit composer, jouer finement avec son environnement et la présence des autres parapentistes. Tout l'art de trouver un peu d'air pour éviter le rase-mottes. « Tu vas voir, c'est un peu comme sur une balançoire ». Erwan a le sens de l'humour. Une balançoire suspendue dans le vide, avec les rochers de Martin-plage en dessous...

Un spectacle unique

Paradoxalement, il y a quelque chose de rassurant à pendouiller au bout des suspentes. Une sorte d'apesanteur. Là-haut, tout est calme. Le vent glisse sur la peau. La progression est lente, tout juste entrecoupée de quelques accélérations dans les courbes. Au balcon d'un spectacle unique, dans l'azur, le ballet des autres ailes a quelque chose d'apaisant. Une quiétude à peine perturbée par les interrogations du pilote. « Si ça continue, il va falloir atterrir sur le sable ». Toujours ce satané vent. Un petit selfie histoire de prouver à tout le monde qu'on l'a fait ? Un peu chaud, mais pourquoi pas. Pour le résultat, on verra au retour. Erwan ne lâche rien, ne dit rien mais se bagarre pour remonter la falaise et se poser dans le champ. 20 minutes, peut être un peu plus. Il est temps de retrouver le plancher des vaches. « Tu vas sortir les jambes et m'accompagner ». À peine le temps de se demander comment appréhender le sol qui approche, que les pieds touchent terre. Deux ou trois pas en accéléré, comme au sortir d'un tapis roulant. C'est fini. À droite, plus bas dans le champ, une jeune femme s'élance à nouveau. Le spectacle ne s'arrête jamais. 

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/saint-brieuc/parapente-les-ailes-du-plaisir-12-07-2016-11144563.php

Derniers messages

Portrait de Buse de bronze
25 Aoû 2016 13:22
Sangles et joncs au pliage. http://www.horizon-reparation.com/index.php/nouvelles/139-jolis-joncs
Portrait de weizhimin2016818
18 Aoû 2016 02:01
Parapentiste à St malo oakley vault yeezy boost 350 balck prada outlet nike cortez red oakley sunglasses uggs fitflops clearance chi flat iron louboutin pas cher armani exchange louis vuitton outlet true religion outlet bottega veneta handbags armani watches ralph...
Portrait de weizhimin2016818
18 Aoû 2016 02:00
tondeuse oakley vault yeezy boost 350 balck prada outlet nike cortez red oakley sunglasses uggs fitflops clearance chi flat iron louboutin pas cher armani exchange louis vuitton outlet true religion outlet bottega veneta handbags armani watches ralph...
Portrait de weizhimin2016818
18 Aoû 2016 02:00
Un petit nouveau :-) oakley vault yeezy boost 350 balck prada outlet nike cortez red oakley sunglasses uggs fitflops clearance chi flat iron louboutin pas cher armani exchange louis vuitton outlet true religion outlet bottega veneta handbags armani watches ralph...
Powered By nZambi!

Prenez votre licence

picto1

Calendrier

calendar 93226

 
 
  • Roselier
  • St Pabu
  • Bilfot
  • St Michel
  • Menez-Hom
  • Le Rosalc'h

POINTE DU ROSELIER


Lire la suite

SAINT PABU


Lire la suite

POINTE DE BILFOT


Lire la suite

BUS A ST MICHEL EN GREVE


Lire la suite

LE MENEZ-HOM


 

Lire la suite

LE ROSALC'H


Lire la suite
  • Le Légué
  • St Pabu

Horaires de vol au Roselier
(-3h / +3h)

  • Twitter
  • Facebook

 

Lire la suite